Travailler en maintenance chez Michelin

À travers leurs actions d'entretien et de dépannage, les équipes de maintenance Michelin assurent la disponibilité et la pérennité de nos machines de production. Elles jouent ainsi un rôle essentiel dans l'atteinte de nos objectifs de sécurité, de qualité, de quantité, de coûts et de délais.

Ludovic

Technicien de maintenance en automatismes

Je suis agent de maintenance en secteur cuisson génie civil. J'ai été formé en alternance à l'École d'Enseignement Technique Michelin pendant 10 mois, au rythme de 15 jours de cours suivis de 15 jours de pratique en usine.

Ma première mission concerne la maintenance préventive. Par l'observation, je dois savoir repérer les anomalies sur les machines pour anticiper les pannes.
Je m'occupe également de la maintenance curative ; c'est à dire de résoudre les pannes. Je détermine si le problème est d'origine électrique, automatique ou mécanique. Puis j'essaye de dépanner la machine le plus rapidement possible car nous avons seulement 10 à 15 minutes devant nous pour terminer la cuisson de nos pneus.

Dans ce métier, il faut être bon en électricité, en mécanique et en automatisme. Aujourd'hui, je vais avoir un problème sur un automate, demain je vais peut-être avoir un problème sur des vannes. C'est varié, on ne fait jamais la même chose. C'est ça qui est intéressant.